Exposition HEY MUMMY! OPUS II

HEY MUMMY! OPUS II

Du 31 MAI AU 5 JUIN 2022 Inclus – GALERIE 59 RIVOLI

L’exposition-évènement « Hey Mummy! Project » consacrée au transgénérationnel féminin, curatée par Caroline Bravo et Sandrine Follère, réunit QUINZE ARTISTES FEMMES de la vingtaine à la septantaine (projections, photographies, sculptures, peintures, dessins, installations, performances). L’opus II se tiendra du 31 mai au 5 juin 2022 à la Galerie 59 Rivoli (Paris 1er).

Un second opus riche en partenariats, notamment la Mairie de Paris, le 59 rivoli, les éditions Grasset, les Presses universitaires Paris Nanterre, les éditions Payot, le magazine féminin Causette, la maison d’édition Anamosa, Le cercle de l’Art, le L.A.P. (Laboratoire des Arts de la Performance), [Re]production, Art Prise et PassionariArts.

ART CURATORS : Caroline BravoSandrine Follère

ARTISTES EXPOSANTES + PERFORMEUSES

  • NOUR AWADA ° SARA BASTA ° CAROLINE BRAVO
  • ANNE BRAVY ° VICTORIA DONNET ° SANDRINE FOLLÈRE
  • JULIE GENELIN ° EMILY HOLMES ° PAMELA MADDALENO
  • EMILIE MCDERMOTT ° CHRISTY NGUYEN ° SOPHIE PARIENTÉ
  • MARCY PETIT ° NATASKA ROUBLOV ° JACQUELINE SAMULON

// 4 évènements sur la semaine d’exposition //

  • 31/05/22 de 19h à 22h : Vernissage
  • 01/06/22 de 19h à 21h : Rencontres & SIGNATURES
  • 03/06/22 de 19h à 22h : Soirée Performances en partenariat avec le L.A.P. [ Laboratoire des Arts de la Performance ]
  • 04/06/22 de 18h à 21h : FINISSAGE Échanges avec les artistes et présentation des projets partenaires.

« HEY MUMMY! Project » s’inscrit dans la durée avec des cycles d’expositions, de conférences, de rencontres-débats (pont entre les sciences humaines et les arts), de performances. Un premier opus au mois de septembre 2021 avait reçu un accueil très enthousiaste du public.

L’impulsion première est née de la volonté commune des deux artistes art curators, Caroline Bravo et Sandrine Follère, de co-créer un espace résilient lors du premier confinement, qui nous a fait basculer à l’échelle sociétale dans une étrange période de repli. Ce temps suspendu a été propice à une réflexion sur la sororité, sur nos héritages féminins, sur ce lien qui nous relient et nous lient les unes aux autres.

Cet évènement protéiforme et transdisciplinaire est une invitation à une déambulation au cœur de lignées de femmes, rythmée d’objets mémoriels sous forme de ponctuations picturales, sculpturales et sonores, faisant le lien entre le passé et le présent.

Se déroule au fil de la scénographie une vision tantôt viscérale, tantôt métaphorique voire fantasmatique du féminin. Le cordon ombilical de la mémoire des femmes, fil conducteur carmin – tel un fil d’Ariane -, ouvre à un chemin initiatique qui convie le « regardant » à entrer dans une introspection, une gestation émotionnelle. ELLES parlent de mémoire, de transmission, d’héritage culturel, de rites de passage, de reproduction, de corps, de cordons, de sang, de ventre, de seins, de gestation, de tire-lait, de cœur, de la mort, de la vie.

L’exposition-évènement est amenée à se développer et à devenir itinérante en France puis à l’international. Ce second opus rassemble une diversité d’artistes femmes d’origines multiples : deux italiennes, une franco-libanaise, une franco-autrichienne, une franco-américaine, une franco-anglaise, etc… Les artistes exposantes viennent de plusieurs régions françaises, mais aussi de Rome, Florence ou Londres. Nombre d’entre elles ont impulsé des projets innovants et fédérateurs, créant des cercles vertueux, dont le Laboratoire des Arts de la Performance, [Re]production, Missive Selvatiche, Cercle Chromatique, Habiter l’espace entre, etc.

Cet évènement est porté par l’association « OOps! ACC, organisme œuvrant pour le soutien à l’art contemporain & la culture ».

Seront exposées pour ce second opus de l’exposition évènement HEY MUMMY! Project

10 ARTISTES-FEMMES, dont :

  • l’artiste franco-libanaise, plasticienne et performeuse, fondatrice du L.A.P. (Laboratoire des Arts de la Performance) : Nour Awada,
  • l’artiste italienne : Sara Basta (Rome),
  • l’artiste transdisciplinaire, performeuse et art curator : Caroline Bravo,
  • l’artiste plasticienne, performeuse et musicienne : Anne Bravy,
  • l’artiste pluridisciplinaire, réalisatrice, danseuse et performeuse : Victoria Donnet,
  • l’artiste sculpteur, plasticienne et art curator : Sandrine Follère,
  • l’artiste pluridisciplinaire franco-autrichienne : Julie Genelin,
  • la réalisatrice et photographe italienne : Pamela Maddaleno,
  • l’artiste sculpteur et performeuse : Sophie Parienté / soX,
  • l’artiste visuel multimédia : Marcy Petit (Londres).

+ les performances de Caroline Bravo, Anne Bravy, Victoria Donnet, Julie Genelin, Emily Holmes, Emilie McDermott, Christy Nguyen, Sophie Parienté, Nataska Roublov, Jacqueline Samulon.

INTERVENANTS SOIRÉE « RENCONTRES ET SIGNATURES » [01/06/22]

Interviendront des spécialistes en sciences humaines, histoire des arts, romancière et réalisatrice sur les thématiques suivantes : mémoire familiale, génosociogramme, transmission, répétition, reproduction, transfert, fantômes familiaux, syndrome d’anniversaire, appartenance à une lignée de femmes, etc.

  • Christine Ulivucci, psychanalyste transgénérationnelle , fondatrice de l’Atelier de Recherche sur le Transgénérationnel et auteure de Ces photos qui nous parlent et de Psychogénéalogie des lieux de vie (Éditions Payot)
  • Charlotte Foucher Zarmanian, historienne de l’art, Hélène Marquié, professeure en Arts et études de genre, et Frédérick Duhautpas, musicologue et maître de conférences, co-auteurs de Médiatrices des arts, pour une histoire des réseaux féminins et féministes (soirée de lancement officiel, en librairie le 9 juin, Éditions Presses universitaires de Paris Nanterre)
  • Frankie Wallach, réalisatrice du film Trop d’amour et Pauline Guéna co-autrice (avec Julia Wallach) du livre Dieu était en vacances (Editions Grasset)

A PROPOS

« C’est l’histoire d’une famille où l’on coupe le rôti aux deux bouts avant de le faire cuire. Quand on demande à la mère pourquoi elle procède ainsi, elle répond : « Parce que ma mère faisait de même ». En fait, c’est la grand-mère qui avait commencé car…elle avait un plat trop petit pour contenir le rôti » Eric Berne, psychiatre américain (années 1950

TRANSGÉNÉRATIONNEL, ELLE adj. relatif à la traversée des générations familiales.

LIENS

EVENTS FACEBOOK

PUBLICATIONS

MÉCÈNES & PARTENAIRES

Colloque Numérique & Pandémie

Dernièrement j’ai participé à la visioconférence, proposée par l’Institut Covid-19 Ad Memoriam et le Comité National pilote d’éthique du numérique, intitulée :

« Numérique et pandémie. Les enjeux d’éthique un an après. »

PRESENTATION 

La pandémie Covid-19 est la première de l’ère numérique. Par cette dimension, elle ne ressemble pas aux crises sanitaires des époques précédentes : dès mars 2020, les activités économiques et sociales ont été partiellement maintenues grâce aux smartphones, ordinateurs et autres outils numériques.

Mais les usages de ces outils ont eux aussi changé depuis le printemps 2020. La rapidité de ces évolutions n’a pas encore permis de dégager le sens qu’elles auront pour notre société, ni de saisir leurs effets à long terme.

Ce colloque fera un premier pas dans cette direction. Qu’avons-nous appris ? Quelles sont les avancées que nous voudrions préserver après la fin de la crise ? A quelles limites se heurte la numérisation accélérée de notre quotidien ? [Site Source]

L’évènement a été inauguré par Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.


MA PARTICIPATION

Invitée à témoigner sur la thématique « Arts et culture à distance »  en tant qu’artiste plasticienne, j’ai pu livrer mon témoignage, entourée d’acteurs de domaines transverses divers :

  • Caroline Bravo, artiste transdisciplinaire, commissaire d’exposition et membre-chercheur du Laboratoire des Arts de la Performance.
  • Catherine Tessier, chercheuse et référente intégrité scientifique et éthique de la recherche à l’ONERA, membre du COERLE (Inria) et du comité d’éthique de la défense et du CNPEN.
  • Éric Garandeau, directeur des relations publiques TikTok France, développeur de Culture TikTok.
  • Laurent Joyeux, ancien directeur général et artistique de l’Opéra de Dijon.

Ensemble nous nous sommes questionnés sur cette période de pandémie et l’utilisation du numérique :

-Comment se réinventer en tant qu’artiste par le biais de ces nouveaux moyens de communication ?

-Comment s’approprier l’outil numérique afin de continuer à diffuser son travail artistique et rester en contact avec le public ?

-Les réseaux sociaux peuvent-ils être utiles à la culture et à l’art en général ? Qu’en est-il du droit à l’image et de la diffusion de la production artistique ?


De nombreuses questions suscitées par cette période très particulière, la pandémie de Covid19 ayant affecté bien des domaines et en particulier celui-ci du secteur culturel.

Ce colloque très complet abordait également d’autres sujets autour du numérique : traçage digital, télémédecine et santé en ligne, le télétravail, l’enseignement à distance, etc.

Une diffusion sera proposée prochainement, je ne manquerai pas de vous en faire part dès que celle-ci sera en ligne.

Dessine-moi un concert

« Dessine-moi un concert » : un exercice auquel je me suis prêtée dans le cadre des 20 ans de l’association Les Clefs de Saint-Pierre ♪

 

Présentation
« Le dernier concert de notre saison des 20 ans, qui aurait dû avoir lieu le 27 avril 2020, aura donc lieu ce vendredi 11 septembre. Cette fois-ci, c’est le dessin qui vient se mêler à la musique interprétée par un quintette à vents dans un programme plein d’énergie et de bonne humeur. Sandrine Follère, peintre, nous parle de la manière dont elle envisage cette séance inédite de dessin en direct. » Source site Les Clefs de Saint Pierre
**************
*****
*******
▸En savoir plus